Le Master

La création du Master Asie-Pacifique a pour finalité première de contribuer à former des spécialistes francophones de haut niveau en sciences humaines, domaine où les manques actuels sont préjudiciables au développement des systèmes éducatifs cambodgien et laotien. À cette fin, ce projet associe aux ressources locales des compétences extérieures, notamment françaises et régionales, qui sont indispensables à la constitution d’un pôle de formation et de recherche en sciences humaines au Cambodge et au Laos. 



Les cours proposés

En tant que prolongement du programme de formation « Université des Moussons », les cours proposés touchent les différents domaines de linguistique, d’histoire, d’anthropologie, en français, en sciences humaines et en méthodologie. Ils seront dispensés en français pour des raisons scientifiques et parce-que l’essentiel de la documentation sur ces pays est en français.


Public visé

Le Master que nous proposons est ouvert aux étudiants laotiens, vietnamiens, thaïlandais, indonésiens et birmans, et sanctionné par un diplôme français-cambodgien.

           

Le diplôme de Master se déploie en deux volets d’activités conjoints : un volet formation et un volet recherche.


Volet Formation

Le «volet-formation» est constitué d’un programme d’enseignement intensif de renforcement de licence dans les domaines disciplinaires concernés et d’un cursus de Master proprement dit. Le Master Asie-Pacifique est un programme d’études et de recherche pluridisciplinaires. En M1, les étudiants sont tenus de choisir deux domaines disciplinaires parmi les trois proposés (Linguistique, Histoire-Archéologie, Ethnologie) – un en majeur et un en mineur. Le mémoire d’études doit relever d’une problématique relative aux deux domaines choisis. L’année de M2 est une année de spécialisation, le choix de l’étudiant doit porter sur l’un des trois domaines.

 

En fonction de leur spécialisation, les étudiants formés dans le cadre de ce programme de Master pourront, notamment :

·  poursuivre leurs études dans le cadre d’un doctorat dans une université de la région Île-de-France et prendre part aux programmes de recherche de ses laboratoires ;

· participer à l’enseignement de leur spécialité dans d’autres établissements d’enseignement supérieur de la Région Asie du Sud-Est ;

· travailler en tant que formateurs, experts ou directeurs, dans des organismes culturels cambodgiens, laotiens ou internationaux tels que les l’EFEO, l’UNESCO, les centres de documentation, les musées, etc.

 


Volet Recherche

Le programme de recherche international et pluridisciplinaire intitulé « Enquête sur les formes de la mémoire dans le monde khmer et Sud-Est asiatique » sera mis en place.

 

Ce programme de quatre ans (il a débuté en 2014) sert de cadre à une collaboration scientifique entre les enseignants-chercheurs français, cambodgiens et des autres pays de l'Asie du Sud-Est ainsi qu’entre les étudiants de Master et leurs enseignants.

 

Il a donné lieu à un colloque international à Phnom Penh en décembre 2014, qui se renouvèlera deux fois à Paris en 2016 et en 2018.

 

À terme, le cursus de master devrait déboucher sur la création d’un laboratoire pluridisciplinaire en sciences humaines au Cambodge, en collaboration avec les futurs docteurs cambodgiens qui sont actuellement en train d’achever leur Doctorat en France et aux États-Unis, ainsi qu’avec d’autres institutions universitaires et académiques.